Métiers de la Gestion

BTS ACSE

Une formation de terrain reconnue dans le monde agricole

OBJECTIFS
Le Brevet de Technicien Supérieur Agricole, option Analyse et Conduite de Systèmes d'Exploitation s’adresse à des jeunes motivés par un projet professionnel du domaine agricole ou para-agricole. Il permet d'exercer une responsabilité au sein d'une exploitation ou d'une entreprise agricole, ou d'occuper une fonction de technicien supérieur salarié.


DEBOUCHES
Le BTSA atteste d'une qualification professionnelle qui permet à un jeune diplômé de faire valoir ses qualités de technicien supérieur auprès :

  • d'exploitations agricoles, d'organismes de développement agricole (Chambres d'agriculture, groupements de développement agricole, centres de gestion…),
  • d'exercer une activité de conseil technique ou économique, d'animation auprès des agriculteurs ou groupes d'agriculteurs,
  • d'organiser et d'assurer des actions de formation de courte durée à l'intention d'agriculteurs,
  • de gérer une petite ou moyenne unité d'approvisionnement dans une entreprise de négoce d'agrofournitures (aliments du bétail, engrais,
  • semences, phytosanitaire...) ou dans le cadre des coopératives agricoles,
  • d'encadrer des équipes ou de piloter des projets…,
  • de poursuivre des études : licence professionnelle, prépa-post BTS, école d’ingénieurs.


CONTENU ET ORGANISATION
La formation se déroule sur 2 années scolaires, soit 1 750 h.
Elle inclut les modules suivants : Traitement des données et informatique, techniques d'expression, de communication, d'animation et de documentation, environnement économique et social, enseignements scientifiques et techniques, éducation physique et sportive, modules d'initiative locale, activités pluridisciplinaires ainsi que des stages obligatoires en exploitation et en entreprise para-agricole dont la durée totale est fixée à 16 semaines.
Ces stages s'effectuent en plusieurs séquences sur les 2 années dont 10 semaines prises sur la scolarité

HORAIRES HEBDOMADAIRES MOYENS

 

Enseignement

général

français 1h00
Documentation 0h50
mathématiques en 1ère année 1h25
informatique en 1ère année 0h75
Anglais 2h00
histoire géographie 0h75
Education socio-culturelle 1h50
Sciences économiques, sociales et de gestion 1h50

Enseignement

technique

Gestion de l’entreprise et de l’environnement 7h00
Agronomie 3h25
Zootechnie 2h50
Enseignements pluridisciplinaires 6h00

EXAMEN
L’examen est une combinaison de 2 types d’évaluations :

  • le contrôle en cours de formation comporte six épreuves maximum : traitement de données, projet écrit d'un produit de communication,
  • langue vivante (Anglais), Economie générale et appliquée (politique agricole, développement local), économie-gestion d'exploitation, conduite de productions, + MIL + EPS.
  • le contrôle final comprend 3 épreuves nationales organisées en fin de formation visant à contrôler que les objectifs terminaux ont été atteints. Une de ces épreuves sera la soutenance d'un rapport rédigé à partir du stage en exploitation agricole

Cette formation requiert une forte motivation pour l’acquisition de compétences transversales et un travail régulier de l'étudiant.

 



 

 

Deux étudiants BTSA ACSE 1 Formation Initiale en stage en Afrique de l’Ouest

Avec le stage en entreprise que nous devons réaliser pendant nos études en ACSE, nous avons pu partir en Afrique de l’Ouest pour réaliser un stage d’un mois. Le but de ce stage était de réaliser la faisabilité d’un projet de poules pondeuses pour pouvoir aider un hôpital de la région de Tanguita au Bénin. Nous sommes donc partis avec l’association GHIMAO (Geste pour l’Hygiène, Illettrisme et la Malnutrition en Afrique de l’Ouest) au Burkina Faso pour visiter des éleveurs de poulet traditionnels, au Mali dans le but de découvrir un élevage de poules pondeuses similaire à notre projet et enfin au Bénin pour construire le projet en rencontrant les futurs éleveurs.

Le projet est donc de monter un poulailler de 500 poules pour distribuer des protéines aux malades de l’Hôpital et ainsi être le plus autonome possible. Trois mois après notre retour, les devis ont été effectué, ainsi que les achats en Italie de l’ossature du bâtiment et de la toiture. Grace à ce stage, nous avons pu nous ouvrir à de nouveaux pays et des cultures différentes. Nous sommes revenus également riches de nouvelles amitiés et de bons souvenirs.

 


 

Les BTSA ACSE 2 du Lycée La Germinière accueillent leurs « Anciens »

A l’occasion d’un Projet d’Initiative et de Communication, deux étudiants de BTSA ACSE 2 (Formation Initiale) du Lycée Agricole de La Germinière ont invité des anciens étudiants d’ACSE à venir parler de leur entrée dans la vie active et de leur métier auprès d’étudiants ACSE et d’élèves de Terminale du Lycée.

Louis et Céline, ont tout d’abord présenté les spécificités du BTSA ACSE à La Germinière. «Depuis sa création en 2002, le BTSA ACSE de La Germinière enregistre un taux moyen de réussite à l’examen supérieur à 90 % alors que la moyenne nationale est de 71.5% », explique Louis. Le diplôme en poche, sur un échantillon de 35 jeunes issus des 2 dernières promotions, l’insertion est rapide : au bout de 6 mois, 48% sont salariés en milieu agricole ou para agricole (banque, assurance, centre de gestion…), 22% poursuivent par un complément de formation (certificats de spécialisation, licences professionnelles, écoles d’ingénieurs…), 19% d’installation en exploitation (cadre familial ou non) ; enfin 11% d’entres eux choisissent de quitter l’agriculture. «Le BTSA ACSE est une formation qui, grâce à sa complémentarité et à la rencontre de nombreux partenaires professionnels, permet à chacun de s’orienter et d’intégrer rapidement le secteur d’activité qu’il souhaite », explique Céline. Un an et demi après la fin du BTSA, 75% des diplômés de La Germinière occupent un poste à temps plein et 60% ont un CDI.

En deuxième partie de ce PIC, trois anciens étudiants ont apporté leur témoignage : M. Elie Dupont – jeune agriculteur à Laigné-en-Belin en GAEC (production laitière et vente directe de volailles fermières), M. Adrien Sourdille, jeune agriculteur à Saint-Cosme-en-Vairais en GAEC (lait, viande bovine et cultures) et M. Pierre-Emmanuel Lawson, conseiller financier au Lude. Le débat lancé avec les étudiants ACSE et élèves de Terminale présents a permis d’échanger sur les apports de la formation en lien avec leur projet professionnel : « Quelque soit notre métier, agriculteur ou conseiller en banque, nous mobilisons sans cesse nos acquis de BTS en terme de technique, économique ou financier… », d’après Elie. Pour Pierre-Emmanuel, « c’est aussi l’encadrement de l’équipe pédagogique de La Germinière qui a fait la différence ».

Au final, ce que retiendront les élèves de Terminale en ce moment en réflexion sur leur orientation, c’est la diversité des parcours professionnels engendrée par cette formation.