Agriculture

BPREA 2016-2017 : une formation pour nous assurer un avenir durable

Promotion 2016, qui sommes-nous ?

Le CFPPA de la Germinière nous accueille pour la formation BPREA 2016-2017 et cette année, nous sommes un groupe composé de trois femmes pour neuf hommes entre 22 et 40 ans. Notre moyenne d’âge de 28 ans prouve notre dynamisme et notre envie de nous lancer dans les métiers agricoles.

A l’exception d’un stagiaire  de l’Orne, nous sommes tous Sarthois !

La Promotion BP REA 2016-2016 

Tous les œufs ne viennent pas du même panier !
Restauration, agro-alimentaire, automobile, informatique, du chef d’entreprise au salarié, nous sommes riches de parcours professionnels très différents.

En effet, un tiers d’entre nous a une expérience et/ou un diplôme en lien avec l’agriculture, le reste du groupe, lui, est en pleine reconversion.

Sans diplôme, BEP, BAC, DUT, Licence, notre groupe est diversifié.

 

Qu’importe vos origines, la Germinière ouvre ses portes à ceux qui souhaitent se diriger vers le monde agricole.

 

Une formation essentielle pour devenir agriculteur

L’agriculture est pour nous une passion, mais pour en faire un métier, il nous faut acquérir les aptitudes et les connaissances nécessaires à la gestion d’une exploitation agricole.

Avec les stages, nous pourrons approfondir notre savoir du milieu professionnel.

Enfin, la réussite au diplôme nous permettra l’obtention des aides à notre installation future.

 

Et demain ?

Nous avons tous l’objectif de nous installer. Quatre stagiaires d’ici 2 ans et huit d’ici 4 ans. Un tiers d’entre nous s’oriente vers le maraîchage, les autres en polyculture élevage de type bovins lait ou viande, volailles de Loué et caprin  fromager.

Si l’on y ajoute des projets de méthanisation, de vente directe, de maraîchage bio et de ferme pédagogique, le groupe montre une réelle sensibilité à l’environnement.

 

Et demain, nous espérons tous devenir agriculteur !

 

Article rédigé par le groupe en formation

dans le cadre du cours d’expression

La promotion BPREA 2016 : une reconversion en marche

Ce qui nous rassemble, l’envie de devenir agricultrice ou agriculteur. S’attacher à un mode de vie plus sain, préserver sa vie de famille, travailler en milieu naturel, entreprendre et créer sont les maîtres mots de notre groupe.

Karine, 39 ans, coiffeuse, nous explique :
« J’ai choisi de me reconvertir pour avoir une meilleure qualité de vie aussi bien personnelle que professionnelle ».

Le 27 août 2015, notre promotion composée de huit femmes et onze hommes, s’est donné un objectif à travers un BP REA d’une durée de 10 mois : acquérir de nouvelles connaissances pour s’installer en agriculture.
Nous avons entre 20 et 44 ans, une moyenne d’âge de 30 ans et des situations familiales variées (parents pour la plupart).
Une chose est sûre, la distance ne nous effraie pas. Bien qu’habitant tous dans la Sarthe, les temps de trajet peuvent aller jusqu’à 1 heure pour les plus éloignés.

Un groupe riche d’expériences : dix-neuf parcours différents 

Pâtissier, opticien, agent administratif, logisticien, chauffeur, mécanicien, agent RATP, ouvrier en sont des exemples.

75% ont une origine familiale agricole (parents proches, grands-parents…) 60% ont l’objectif de rejoindre l’exploitation familiale.

Anaïs, 20 ans, aide-comptable :
« Je compte rejoindre mes parents pour ensuite leur succéder en collaboration avec ma sœur infirmière. »

Et après l’obtention du diplôme ?

Nous avons tous l’objectif de nous installer dans les 5 années.

Vincent, 35 ans, logisticien nous expose ses motivations :
« Aujourd’hui, je suis convaincu que l’agriculture doit revenir vers des techniques plus respectueuses de l’environnement. La permaculture et tout ce qui l’entoure m’intéresse, en particulier les plantes médicinales et aromatiques ».

Une large majorité envisage de travailler en polyculture-élevage et dans les domaines de production suivants :

Volailles (9), céréales (7), vaches allaitantes (7), vaches laitières(2), porc (3), élevage caprin (1), veau (1), maraîchage (3).

Six d’entre nous souhaitent pratiquer l’agriculture biologique.

Envers et contre tous les préjugés et le contexte économique parfois difficile, notre passion nous permet de rester motivés.

Article rédigé par le groupe BPREA le 11.09.2015

Découvrir l'agriculture avec ADEMA

ADEMA : Découverte des métiers agricoles pour les publics en recherche d’emploi Logo ADEMA

Le CFPPA La Germinière  propose le dispositif ADEMA (Accès des Demandeurs d’Emploi aux Métiers Agricoles).

ADEMA, c’est :

  • Une formation professionnelle gratuite de 154 heures (22 jours ouvrés) et indemnisée par le FAFSEA
  • Trois semaines en entreprise encadrées par un maître de stage
  • Un accompagnement personnalisé par un formateur référent ADEMA au CFPPA
  • Un bilan individualisé en fin de parcours
  • Un tremplin vers un possible emploi agricole ou une formation complémentaire

Prochaine session de formation :du 9 mai au 7 juin 2016

Réunions d'information collectivesles mardi 15 et 29 mars et le mercredi 13 avril 2016  à 8h30 au CFPPA LA Germinière

Pour vous inscrire, contactez votre conseiller Pôle Emploi ou contactez-nous :

Christine Besnier 02 53 04 81 51

 

Illutration ADEMA

Concours des Lycées Agricoles 2015 – 2ème prix pour le groupe BP REA 2014-2015

Les stagiaires BP REA ont travaillé sur le thème « l’Agriculture familiale à travers le monde » à l’automne dernier, dans le cadre du concours des notaires ruraux. Ils ont réalisé un document écrit et un support vidéo. « A travers le dossier réalisé, les notaires ont pu remarquer combien les stagiaires étaient investis dans ce travail ».

Ils remportent le 2ème prix du concours. Félicitations !

--> Consulter le document réalisé par les stagiaires BP REA

L’année prochaine, le thème du concours sera « le bien être animal ».